close
Marius Tour de FranceMTF #Moselle

Jour 352 / En passant par Jouy avec nos sabots

Que de bon temps passé avec la Brigitte et sa famille, le Sader, la Nouchka, la Clara, et les amies venues rendre visite. Oui, on a pris l’habitude mosellanne d’ajouter un déterminant devant les noms propres. On a adopté aussi quelques expressions, comme « entre midi » (et quoi?), Le « schpritz » (le spray)… Malgré le gros temps qui a sévit majoritairement pendant notre séjour, nous nous sommes glissés entre quelques rayons de soleil pour faire quelques balades, notamment avec la Véro. Une bonne première approche des ânes pour elle et la Brigitte, en vue de leur randonnée sur le chemin de Stevenson l’été prochain. Avec en prime une belle sueur pour la Princesse, la petite chienne, qui dans un moment d’inattention est passée dans les pattes de Marius, lequel lui a fait savoir avec rudesse son mécontentement !!

Nous avons remarqué qu’en général, les chiens ont besoin de trois incidents sous les sabots pour comprendre qu’ils doivent faire attention. On a remarqué aussi que les mul’ânes ne cherchent pas à leur faire vraiment du mal et visent doucement ou un peu à côté, juste pour les remettre en place, mais pour un tout petit chien, ça reste impressionnant voire dangereux. Dans leur parc, par contre, gare au chien inconnu qui oserait s’y aventurer. Il sera chassé manu militari et sans état d’âme !! Nous repérons d’ailleurs de suite les chiens de ferme qui ont été habitués à déguerpir, de ceux qui s’aplatissent en signe de soumission, ce qui malheureusement n’attendrit pas les équidés…

Merci donc à la Véro pour ces beaux moments de partage et pour m’avoir brillamment secondé dans l’installation de la double bâche qui a servi d’abri aux mulânes pendant notre séjour.

Marius et Symphonie ont aussi été promenés en compagnie de mes parents, qui sont venus 2 jours, alors que Steph étais dans la Drôme avec son fils. Il les a donc malheureusement loupés, et du coup a aussi loupé la fondue suisse (l’adjectif étant bien entendu superflu, est-il utile de le préciser) qui a manifestement été fort appréciée par nos hôtes. Merci aussi pour ces tendres moments, à mon papa pour avoir consolidé le système d’attache de la bâche qui, secouée par le vent, faisait un peu la tête, à ma maman pour m’avoir aidé à ramasser les « kiwis » du jour (comprendre les crottins), pour cette jolie promenade au bord de la Moselle, et la visite de Metz sous la guidance de nos chers hôtes. Metz qui fêtait sa gare puisqu’elle a été sacrée « plus belle gare de France ».

Ici aussi, nous avons repoussé notre départ. Parce qu’il pleut ici, vente là, mais aussi parce que nous avons voulu organiser une soirée de retrouvailles et d’au-revoir.  Celle-ci a eu lieu dans un bar à bière à Metz, suivi d’un repas imprévu, où nous avons eu le grand plaisir de retrouver Isabelle, Yvette, Valérie, Sylvain, Blandine et Benoît, et toute la bande à Brigitte bien sûr, qui était de la partie aussi.

Chez la Bree, on s’est senti comme en famille. On a ri, on a pleuré, notamment devant le film Lion, on s’est humanisé, on a goûté aux petits plats iraniens de Sader et à la protection de notre « Dr. Mamour ». Si on était traders, on aurait tout misé sur la banane!

Les mulânes ont bénéficié d’un joli parc vierge avec plein de broussailles à déguster, comme autant d’aromates pour assaisonner leur foin. Ils ont reçu de nombreuses visites des voisins, heureux de voir leurs longues oreilles en ouvrant leurs volets.

Quant à Bayah, elle est adorée ici. Elle a même hérité d’une jolie culotte, qu’elle a accepté de porter à l’intérieur pour palier aux quelques petites fuites urinaires que son médicament ne suffit pas à retenir. Nous avons autant hâte de retrouver les chemins que nous sommes tristes de quitter nos amis. Mais l’aventure continue !!

Tags : Jouy-aux-ArchesLorraineMoselle

3 commentaires

  1. C’est la Véro qui est super contente de vous avoir croisé sur son chemin, quelle découverte magique avec les mul’anes,
    Vous êtes de très belles personnes qui apportent le rayon de soleil qui permet d’avancer
    . Bonne route les amis

  2. Aaah le fameux « entre midi » ! Au passage, merci encore de partager avec nous ces expériences de voyage qui paraissent anecdotiques mais qui font la magie de chaque endroit : les accents, les coutumes locales, les particularités de chaque ville ou village…

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !