close
Marius Tour de FranceMTF #Moselle

J273/ La communication animale, vous connaissez ?

Branle-bas de combat après le message de désistement de Marie-Claire de Lessy (lire article précédent) chez qui nous devions aller nous occuper des animaux pendant leur absence. Ils devaient ensuite garder les nôtres pour que nous puissions rentrer pour Noël. Nous nous mettons en quête d’un nouveau lieu d’accueil pour nos compagnons… Nous regardons des sites internet, tentons quelques coups de fils qui n’aboutissent pas… Il y a bien des centres équestres autour de Metz, mais les pensions sont assez chères, et on a du mal à s’imaginer laisser Marius et Symphonie dans un endroit que nous ne connaissons pas, comme une l’impression de les larguer dans un autre univers. La journée se passe dans l’expectative, même si comme d’habitude nous gardons confiance : tout se passe toujours comme il se doit, et cette surprise n’a pas de conséquences importantes immédiates puisque nous ne sommes pas à un jour près. Le soir, c’est Sylvain et Isabelle qui nous posent la solution : « Vos ânes sont posés ici, non? Tout se passe bien, ils nous connaissent… Laissez-les là ! ». Nous leur en sommes très reconnaissants, d’autant plus que nous allons du coup rester une semaine supplémentaire avec eux. Nous décidons de nôtre côté d’avancer notre départ, pour revenir avant nouvel an. Par conséquent, les parents de Céline, qui avaient prévu venir passer Noël à Metz, devront renoncer à leur séjour. Nous ne pourrons pas non plus aller chez Brigitte comme prévu, enfin pour l’instant, car ce n’est sûrement que partie remise. Nous la verrons quand même deux jours avant de rentrer dans nos familles, et nous lui laisserons Bayah, qu’elle se réjouit de garder. Voilà qui est calé!

Nous reprenons donc nos quartiers dans la chaleureuse maison qui nous abrite à Haute-Vigneulles. Bayah a maintenant bien ses habitudes à l’intérieur, elle a compris que les six chats peuvent aller librement où ils veulent, que les gamelles en libre service ne lui sont pas destinées, et que Milka le lapin, qui lui aussi est souvent libre de sauter sur le canapé, n’est ni un jeu ni un repas… Quant à Marius et Symphonie, nous avons profité de ce bonus de temps pour tenter à nouveau une ouverture des barrières et un mélange des troupeaux. Succès cette fois-ci, tout en douceur. C’est le petit Elvis qui est venu en éclaireur, qui a ensuite appelé Ulane et Pan-Pan, et toutes les longues oreilles se sont mises d’accord non sans avoir passé de longues minutes à se toiser du regard. Cette mise en commun sera bien plus pratique pour les soins durant notre absence. Le petit âne gris Elvis, d’ailleurs, rencontre quelques soucis de santé. Nous l’avons trouvé un matin avec le fourreau et les postérieurs enflés, marchant un peu difficilement. La visite du vétérinaire et le traitement appliqué le remettent sur pied en quelques jours, manifestement il aurait eu une petite plaie sur le fourreau qui se serait infectée. 
Nous discutons de sa santé générale, Elvis tousse assez souvent. Il est jeune, et a été récupéré en été 2016 chez un couple qui venait de se séparer. Il s’est bien intégré avec les deux autres ânes, mais on dirait qu’il traîne quelque chose derrière lui, et semble en tout cas fragilisé. Que faire pour l’aider au-delà de simple soins vétérinaires, un fois le gros des symptômes calmé ? Nous proposons alors à nos hôtes de faire appel à Solange, une jeune femme thérapeute pour humain et animaux, qui pratique la communication animale, intuitive et à distance. Cela vaut la peine d’essayer. Cette approche peut paraître un peu étrange à priori, mais pour nous en tout cas, elle a été bénéfique plus d’une fois.. Céline a eu recours aux services de Solange à plusieurs reprises, déjà avant de partir en voyage, et le résultat des communications l’a beaucoup aidée à décrypter certaines situations, ne serait-ce que pour avoir confirmation d’un ressenti, ou alors carrément un autre angle de vue. Chaque expérience de ce type est unique, réconfortante ou déconcertante, mais toujours intéressante. Il est aussi important d’être prêt à se remettre en question car Solange donne la parole à l’animal, et il faut savoir écouter simplement en mettant de côté ses exigences premières. Il y a toujours beaucoup d’amour aussi dans ce type d’échange, qui permet de changer notre regard et donc, notre perception. Aujourd’hui, Solange nous suit durant notre périple. Elle connaît bien l’énergie de nos animaux pour avoir communiqué en profondeur avec chacun d’eux. Elle peut maintenant nous guider en cas de besoin, ou nous aider à comprendre une situation, en se faisant l’interprète de nos compagnons. Nous serions tous capables de faire ça, avec de l’entraînement.  Avec nos propres animaux, nous aimons bien avoir un ressenti extérieur et neutre, car on est toujours tenté d’interpréter en fonction de ce que l’on sait déjà. Peut-être qu’Elvis nous révèlera des choses sur sa santé, ses émotions, son passé, ses besoins actuels? Solange recontactera nos hôtes lorsqu’elle aura effectué la communication. Cela risque de prendre un peu de temps car c’est un peu la période des urgences de fin d’année. On verra bien.

Nous avons vraiment une grande chance de pouvoir passer du temps avec Isa, Sylvain et leur famille « humanimale ». Nos liens se resserrent encore, nos partages s’approfondissent. Nous pouvons passer du temps à ressentir, réfléchir, filmer, monter des vidéos, recommencer… C’est très précieux.

Nous trouvons nos deux covoiturages, Céline le 16 décembre, moi le 17, en partance de Metz. J’ai aussi un scanner à passer pour être sûr que tout va bien dans mon système digestif, après ces épisodes de mal au ventre, de fringales, de nausées et de chutes de tension qui ont rythmé mes dernières semaines. Alors  Brigitte vient nous chercher avec sa fille Nouchka le 14 décembre au soir. Ainsi nous pourrons passer un peu de temps ensemble, rencontrer Sader, le compagnon de Brigitte. Le soir, nous allons profiter du marché de Noël au coeur de Metz illuminée, et savourer l’instant.

Un grand merci encore à toutes les belles âmes qui nous accompagnent pour une minute, une heure, un jour ou un mois, à portée de main ou à distance. À Isa et Sylvain pour leur grand coeur et leur engagement à prendre soin de nos compagnons à sabots pendant notre absence!!

Le site de Solange cliquez ICI

Tags : Haute VigneullesLessyLorraineMetzMoselle

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !