close
Marius Tour de FranceMTF #Suisse

Jour 114 / Première semaine en Suisse

Déjà huit jours que nous sommes en Suisse. D’ailleurs, si vous nous suivez, regardez bien la date de la PARUTION de l’article, car c’est celle qui correspond à la journée de notre compte-rendu ! Il est pour nous difficile de tenir le blog en direct et il y a souvent un différé de quelques jours. Si vous voulez savoir où nous nous trouvons, regardez dans la rubrique « Où sommes nous ?» ou pour être plus sûr, vous pouvez-nous envoyer un mail à heureuxmarius@gmail.com. Nous précisons cela car plusieurs personnes nous ont manqués en se fiant au journal de bord.

20160707_203032
Christel et Jérôme étaient venus nous voir à Laconnex avec un grand pique-nique.

Christel et son mari Jérôme eux ont failli nous manquer ! Nous étions passés près de chez eux lorsque nous avons traversé la Haute-Savoie. Mais à ce moment là, ils étaient en vacances ! Qu’à cela ne tienne, ils sont venus nous rendre visite chez Frédéric avec un grand pique-nique ! Les parents de Céline étaient là. Nous avons passé une excellente soirée ! Merci à vous tous pour cette belle soirée !

IMG_20160711_171158Cela étant dit, nous sommes restés deux jours chez Frédéric à Laconnex, où nous avons été formidablement bien reçus par nos hôtes suisses dans ce petit havre de verdure au bout d’une route, après un petit pont ! On a pu bien se reposer et faire les quelques courses nécessaires à Genève, notamment récupérer le colis de répulsifs (Youppiiiiiiiiiie). Il s’agit d’huile de Neem, que nous avait conseillé Fred dans le Trièves. On peut la mélanger avec une autre huile végétale à 50%, et on peut y rajouter quelques huiles essentielles (une vingtaine de gouttes pour 60 ml) comme de la citronnelle ou du cryptomeria, toutes deux fortement insectifuges. Ça fonctionne assez bien. même si ce mélange ne fait pas fuir tous les insectes, il soulage beaucoup nos équidés qui du coup, sentent moins mauvais qu’avec de l’Émouchine.

L’oie piétinée par Symphonie va mieux malgré son aile cassée. Encore un peu faible, elle récupère doucement du traumatisme. Elle mange, boit et recommence à se promener un peu avec son groupe.

20160708_185713
Pas simple de faire rentrer nos compagnons de route dans le camion !

Nous avons donc laissé Frédéric, un de ses amis David, et Claude vendredi soir. C’est finalement un camion qui est venu nous chercher car après moult réflexions, il nous est apparu plus judicieux de traverser le canton de Genève par ce biais plutôt que sur du goudron en plein soleil. Il se trouve que l’amie de Céline, Sandra, chez qui nous devions nous rendre ensuite, avait la possibilité d’en louer un. Ce qui a été proposé sur le ton d’une plaisanterie s’est donc finalement réalisé ! Bon, on a mis une heure pour faire rentrer Marius et Symphonie dans le véhicule mais le trajet s’est bien passé et une heure de route plus tard, les deux comparses trouvaient un parc privé immense, bien vert au pied du Parc du Jura Vaudois, avec abri s’il vous plait. Nous, c’est dans un centre équestre, le Manège de l’Isle, que nous sommes installés pour quelques jours.

20160708_205629
Rencontre avec les chèvres du parc voisin !

Vendredi soir, Christelle et Carmela, des amies de Céline, et ses parents sont venus nous rejoindre avec victuailles pour une belle soirée partagée.

Si les amies de Céline sont restées là-bas camper, en ce qui me concerne, je suis rentré avec ses parents. Ils habitent en effet Genève, au pied du Salève, où il était plus facile pour moi de trouver un covoiturage pour Valence, où j’allais récupérer mon fils. Malone nous accompagnera en effet pendant deux ou trois semaines.

20160712_224547
As’Trid à droite que je n’avais pas revu depuis son départ il y a près de 4 ans pour un tour du monde ! C’était chouette de la revoir !

« J’ai profité de ces deux jours au manège de l’Isle pour passer du temps avec mes amies. A partir de maintenant, nous nous éloignerons de Genève et il sera de plus en plus compliqué de venir nous voir. J’ai aussi donné un coup de main à Sandra pour divers menus travaux au manège, et pour faire quelques câlins à sa mule Audrey, la mule qui a finit de me convaincre que j’en voulais une !! Nous avons voulu les présenter mais Symphonie, très exclusive avec son Marius, ne l’entendait pas de cette oreille… Tant pis, peut-être une autre fois » explique Céline. « J’ai aimé me retrouver seule à la tombée du jour dans le centre équestre, à prendre une douche dans la douche des chevaux en compagnie d’une hirondelle et d’un chat noir bavard. L’occasion de me remettre un peu, avec la satisfaction de voir que mes douleurs, notamment au genou, disparaissent avec le repos. »

Je suis rentré lundi après-midi avec Malone, en train. Le TER a traversé une partie des endroits où nous sommes passés : Grenoble, le Grésivaudan, Chambéry, le lac du Bourget, Aix-les-Bains. Il nous a fallu que quelques heures pour traverser en train une région que nous avons mis plusieurs mois à sillonner à pieds … Étrange sensation !

IMG_20160711_172945Mardi, le temps est pourri ! Ça tombe bien nous avions décidé de nous pencher sur les cartes. Objectif, rejoindre le Jura. Pas simple lorsque l’on ne connait pas les chemins. D’autant qu’ils sont souvent goudronnés et pas vraiment indiqués comme tels sur la carte ! Le tracé que l’on dessine sur la carte traverse le canton de Vaud jusqu’à Bois d’Amont, un village français situé à la frontière, puis nous redescendrons jusqu’à Larderet où nous nous poserons quelques jours.En soirée As’Trid, une amie baroudeuse est venue passer la soirée avec nous. Je ne l’avais pas revue depuis son départ pour un tour du monde ! Aujourd’hui, elle s’est installée en Suisse où elle travaillait d’ailleurs avant de tout plaquer pour son « world trip ». Le voyage était bien évidemment le thème de notre soirée ! Ce fut une grande joie de la revoir. Et nos retrouvailles ont fait ressurgir plein de souvenirs ! Merci As’Trid d’être venue !

IMG_20160711_190829Mercredi, nous devions partir mais je ne suis pas en forme. Pas vraiment motivé non plus par le temps humide et le froid. Les températures ont chuté en l’espace de quelques jours. Besoin aussi de méditer sur la suite du voyage. C’est décidé, on partira demain !

 

 

3 commentaires

  1. C’est à « gardons le contact » mais ce n’est pas facile de vous repérer. Ce serait bien d’avoir le nom de la ville « importante » à proximité de votre chemin. Quand vous serez dans le Jura, pense à Adélaïde DL, elle y habite mais je ne sais pas où. Bises à tous

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !