close

Après la révocation de l’Edit de Nantes en 1685, pour les réfugiés, le passage par Aix-les-Bains se révèle comme très important car il fourni un prétexte quant à la présencedes familles sur ce territoire. Il est même  conseillé aux fugitifs de déclarer, en cas d’arrestation, « Nous allons aux eaux à Aix pour ma femme et mon enfant », ou « Nous venons d’Aix… » (Cf. le Journal de Jean Giraud, de La Grave qui rejoint le chemin d’exil des Dauphinois à partir de Montmélian /Les Marches. Il est réfugié à Vevey en Suisse en 1686 et dès son arrivée il raconte par écrit son périple et donne des conseils à ses coreligionnaires).

20160629_114527Aujourd’hui un ami vient nous rejoindre pour quelques jours : Xavier. Un étudiant en médecine dont ceux qui suivent les Marius Tour ont déjà entendu parlé puisque je l’avais rencontré du côté de Roanne en 2013. Une belle amitié est née de cette rencontre et Xavier qui était venu marcher deux jours dans le jura avec moi l’année suivante.

IMG_20160629_133517-1Aujourd’hui, c’est encore sur la piste cyclable ou voie verte pour les initiées, que nous allons marcher. Celle-ci longe le lac du Bourget et une départementale relativement fréquentée.

Aujourd’hui comme hier il va faire chaud et nous devrons penser aux coussinets de nos chiennes car le goudron devrait être brulant pour elles.

IMG_20160629_140147Depuis quelques jours, des nuées de moustiques, de taons et autres insectes piqueurs que nous n’avions jamais vu jusque là, convoitent notre sang et ceux de nos animaux tels de petits vampires assoiffés. Petit message personnel aux habitants du coin : il faut voir de leur donner à grailler à vos bestiaux. On en a un peu marre de servir de garde manger à des insectes qui crèvent la dalle ! Du coup, nos belles guiboles d’athlètes sont toutes boursouflées et nos mulanes ont adopté une démarche singulière consistant à se taper le ventre un pas sur trois en remuant tête et queue à tout va !

20160629_185751En milieu de matinée, nous nous arrêtons dans un café restaurant histoire de reposer Kali et Bayah qui commencent à souffrir de la chaleur. Fort heureusement, par endroit, elles ont accès aux rives aménagées du lac où elles peuvent se rafraichir ! Nous hésitons à rester manger mais devant l’amabilité toute relative des patrons et les tarifs exorbitants sans doute proportionnels à la vue offerte par la terrasse pied dans l’eau, nous plions bagage. Bref, on file d’autant que Xavier est arrivé à Aix les Bains et nous attend.

20160629_185853Nous le retrouvons d’ailleurs après quelques kilomètres au bord du lac. Les présentations d’usage avec Céline faites, nous repartons à la recherche d’un lieu pour se poser. Il fait chaud et on a un petit creux.

20160629_190542Finalement on se posera au bord du parking de la plage d’Aix où nous casserons une croute en attendant que la température tombe.Ce n’est pas le lieu idéal mais nos chiennes n’en peuvent plus. Marius et Symphonie doivent rester attachés et en profitent pour siester en appréciant de temps en temps la caresse d’un passant. Nous profitons de ce temps posés à l’ombre pour nous reposer et bavarder avec Xavier notamment sur la manière dont il vit ses études de médecine et ce à quoi il est confronté. Il a beaucoup d’humour et on rigole bien!

IMG_20160629_184921Il est presque 18h quand nous pouvons repartir après avoir vérifié la température du goudron en posant la main dessus. Nous avons repéré sur la carte un endroit pour bivouaquer cette nuit au bord du lac. C’est à peine à une poignée de kilomètres du lieu où nous nous sommes arrêtés cet après-midi. Nous traversons d’abord le port et en arrivant, nous comprenons que nous sommes sur le site du festival MusiLac qui aura lieu dans quelques jours ! L’emplacement de ce qui sera le camping des festivaliers est déjà clos par de grandes barrières, ce qui nous arrange bien car nous pouvons laisser nos mulanes vaquer en liberté un bon moment.

IMG_20160629_152035Autour de notre campement, beaucoup d’habitués du lieu profitent de la soirée estivale pour se retrouver pique-niquer, jouer de la musique, ou partager simplement un moment entre amis. Xavier a hâte de monter sa nouvelle tente dont il veut profiter au maximum du confort : elle pèse en effet plus de 3 kg et ce n’est pas rien à trimbaler sur son dos ! Céline et lui décident d’aller piquer une tête dans le lac avant les derniers rayons de soleil. Nous finissons la soirée par un repas joyeux.

20160629_202703Malheureusement le temps tourne à l’orage. Nous bâchons nos affaires en vitesse et nous mettons à l’abri dans nos tentes, les chiennes dans la leur et les mulânes sous les arbres.

Sources : http://www.surlespasdeshuguenots.eu/;  Pierre Bolle, Exposé sur le tracé de l’exil des Huguenots du Dauphiné, Die 2008.

Tags : Aix les BainsChautagneLac du BourgetMusiLacSur les pas des Huguenots

3 commentaires

  1. Si cela peut vous rafraîchir sachez qu’ici il fait 35° ! Et on n’a pas de lac, juste une Eygues presque à sec. Et cet aprem de jeudi,Sophie a voulu « tester » le parcours acrobatique des Guards pendant que je faisais les photos. Bonne route à tous et bises.

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !