close

« Les deux journées précédentes se sont malgré tout bien déroulées, l’orage s’est déchainé qu’après notre arrivée à destination. Nous avons marché en silence, chacun dans ses pensées et ses doutes, sous ce massif impressionnant de Veyou, du Signal et de la Pelle. les rudes montées vers Rimon et le col de Royer ont heureusement été récompensées par la belle et longue descente vers Die. Personne parmi nous n’avait encore vu cette ville dont nous avions tant entendu parler, grâce à son Académie, hélas fermée par les autorités depuis plusieurs années » (Extrait de « Aller simple » de Johannès Melsen).

IMG_20160505_230310
Hé hooooo !!! Ya quelqu’un ????

Après une semaine passée à Die, nous devrions quitter ce gros bourg demain matin puisque nous avons enfin reçu nos paires de pompes.

Nous garderons de cette ville le souvenir d’un lieu accueillant… comme ses habitants. Mariun, Céline, Shaan, Anne-Claire, Didier, Benoît, Olivier, Lucie, Fanny, Anne… Un grand merci pour votre gentillesse et votre bienveillance. Un grand merci aussi à tout ceux que nous avons croisé et qui nous ont proposé un terrain dans un village voisin ou renseigné sur un pré, un champ, une pâture…

DSC_0292
Symphonie tente le saut de haie !

Ces quelques jours passés ici ont été riches de rencontres et d’échanges voire de débats passionnés et passionnants. Des discussions profondes et sincères sur des sujets variés tant personnels, sociétaux, que spirituels. Le voyage a eu sa place mais il nous a conduit sur d’autres thèmes. De grands moments de partage où nous avons aussi bien ri avec nos hôtes (d’ailleurs qui connaît les champs de tulipes sauvages jaunes d’Ardèche). C’était chouette…

DSC_0287
Kali lorgne sur les grenouilles !

Céline, notre hôte, qui d’ordinaire selon ses dires « protège son chez soi » et reçoit peu de visites, a d’abord ouvert les portes de son jardin puis de son univers. Marius et Symphonie on pu goûter l’herbe verte de son terrain où nous avons tiré des cordes pour protéger certaines zones et clôturer la sortie. Cela leur a permis de ne pas être attachés la journée. Les chiens se sont reposés et distraits avec une petite marre où  grenouilles et poissons rouges ont suscité beaucoup leur curiosité. Nous, c’est dans une caravane quatre étoiles que nous avons pris nos quartiers. Du grand luxe qui nous a bien changé de la toile de tente.

unnamed
Notre 4 étoiles !

Voilà … Jeudi soir (jeudi de l’ascension), nous avons quitté la propriété de Céline pour un autre terrain situé près de la rivière Drôme où finalement nous ne sommes jamais arrivés ! Nous avons croisé une jeune cavalière qui nous a proposé de demander à un ami propriétaire d’un terrain clos, de s’y poser : celui d’Olivier, homme de cheval peu conventionnel mais surtout un homme avec un coeur gros comme ça qui met son terrain à disposition de voyageurs pour le plaisir d’y voir des animaux.

20160505_174926
Retrouvailles avec Annick et Michel.

Avant de nous y rendre, nous avons eu la visite d’Annick et Michel qui nous avaient accueilli chez eux à Montvendre il y a quelques semaines. Ils sont venus nous voir (on leur manquait !!!!!!) avec de petites choses pour nous. C’est toujours un grand plaisir de les retrouver.

En fait, nous avions prévu de partir ce matin après être passés à La Poste récupérer nos colis. Mais ces derniers avaient disparu. Bref, grâce à la ténacité d’un postier, nous les avons récupérés en début d’après-midi. Il était un peu tard pour partir. De plus, tout au long de la journée, nous avons eu beaucoup de visites : Fanny randonneuse avec son âne (merci beaucoup pour ton peson), Olivier venu déjeuner avec nous,  Anne jeune cavalière randonneuse, Marianne la fille d’Olivier, et une famille Marocaine qui nous a aussi apporté des victuailles et a rempli notre thermos désespérément vide, de bon café! Les trois enfants de 4, 7 et 10 ans, sont des habitués des lieux car ils viennent régulièrement lorsqu’il y a des chevaux mais leur papa nous a avoué que c’était la première fois qu’il venait. AAAAH le pouvoir des Mulânes !!!!

DSC_0278
Petite balade à vide le temps d’aller faire deux trois trucs en ville. Du coup on s’est garé devant le super marché. Places de parking spéciales !

C’est vraiment cool d’avoir partagé tous ces moments mais il est temps pour nous de reprendre le chemin !  On se demande quand même pourquoi à chaque pause de deux jours maximum, on double ou triple la mise pour raisons diverses et variées !!! Quelqu’un a une idée ??

Demain on se lève tôt et on prendra la direction du Col de Menée où nous serons dans 4 jours (si tout va bien). Après ce sera le Trièves en Isère. (« Céline c’est vrai, on va enfin quitter la Drôme ???? »)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !