close
Marius Tour de France

Jour 18/ On se pose un peu et on réfléchit !

20160409_184025

A peine levés, nous entamons, avec Céline, une longue discussion philosophique. Une réflexion sur le voyage après une belle soirée et une nuit dans un lit très confortable : « Nous avons choisi ce mode vie pour nous éloigner d’une société consumériste qui nous déplaît, pour retrouver une vie naturelle et saine… et nous acceptons quand même d’être invités chez les personnes généreuses qui nous accueillent… Nous profitons de leur confort que nous avons choisi d’abandonner… Est-ce cohérent ???  Fait-on vraiment le voyage que nous avons programmé ? Nos actes sont-ils en accord avec nos intentions ?  » Vaste sujet !

Pour nous, les rencontres sont importantes. C’est même un des buts du voyage, car on peut échanger, faire circuler des idées, des réflexions sur notre vision du monde et de la société. On peut aussi échanger des savoir-faire en rencontrant des personnes comme les auto-constructeurs par exemple, ou des voyageurs, des éleveurs… En général, nous sommes accueillis par des personnes qui nous ressemblent un peu, avec qui nous partageons les mêmes valeurs. Des gens qui, eux aussi, ont fait un choix de vie, un peu différent du nôtre, mais qui ont réfléchi sur leur manière de vivre. Cela dit, nous pourrions très bien échanger sur notre société avec des gens très différents. C’est ça aussi le partage des opinions et le débat d’idées. Et puis les chiens n’ont rien contre l’idée de dormir dans un garage à côté de la Porsche !!! 😉

20160409_185847

Nous nous sentons bien chez Annick et Michel parce qu’ils ont une philosophie de vie qui ressemble à la nôtre. Il n’est pas question pour nous, de profiter uniquement de la générosité des gens puisque nous sommes autonomes. Si certains vivent le voyage en ne comptant que sur les autres, en attendant la fin des marchés pour trouver de la nourriture ou en grapillant dans les champs, c’est certes une manière un peu « monastique » de voyager et nous la respectons, mais ce n’est pas, pour l’instant, notre cas.

Nous nous sentons libres de bénéficier ou non d’un confort qui nous est proposé momentanément à l’occasion d’une belle rencontre.

20160409_192440

Dans la matinée, Michel m’amène chez le véto pour acheter des médicaments contre la pelade de Marius, due à des parasites. Depuis quelques jours toutefois, il perd moins de poils mais il faut le traiter. Nous traiterons aussi Symphonie en prévention. Bayah s’est elle, reposée. Elle ne boîte plus, mais je reprends des médicaments pour calmer son arthrose. Je fais aussi une incursion à la FNAC de Valence pour récupérer un téléphone en réparation car celui de Céline a rendu l’âme. Son téléphone est un « Fairphone », éthique, équitable, fait avec des composants recyclables etc….démontable donc réparable…mais il n’y a pas de boutique ici pour le faire réparer ! Pendant ce temps, Céline fait quelques courses et travaille sur son bât qui a besoin de quelques réglages et de réparations.

Journée de repos … active !!!!

20160409_200156

A midi, on déjeune avec Michel et Annick et on a du mal à les quitter ! Dans l’après midi, nous avons accepté la proposition de nos hôtes et passerons une dernière nuit chez eux ! Nous emmenons toutefois Marius et Symphonie au gîte équestre de Montvendre pour qu’ils puissent être tranquilles dans un parc. Symphonie est un peu intriguée par les chevaux du centre. Nos deux compères font quelques pirouettes et de grands galops pour manifester leur présence ! Annick revient nous chercher et demain, Michel nous conduira au gîte équestre avec nos sacs et nos affaires.  Les chiennes restent avec nous à Beaumont. Kali a voulu nous accompagner jusqu’au gîte, mais Bayah a fait celle qui ne nous voyait pas partir et a préféré rester à la maison couchée sur une confortable peau de mouton !!!

4 commentaires

  1. Ou Que vous soyez , peu importe ce que vous decidez de faire , l’important c’est d’être heureux , et de partager des bons moments !!
    Au faît, ou ça la porsche ?? Pas vu ..

  2. Salut ! Vous êtes passé pas loin de chez moi, je ne trouve pas votre itinéraire, mais bon maintenant, ça ne servira plus à rien !!!
    pour ce qui vous questionne, je ne vois pas où est le mal à se faire du bien, Pourquoi, ne pas être confortable, ne plus avoir envie de vivre comme « tout le monde », n veut pas dire forcément à la dure. Ca vous fera de beaux souvenirs pour les nuits moins agréables … Ca permet de s’habituer en douceur et de ne pas passer pour de pauvres snobs ! 😉
    Bonne continuation, je suis vraiment contente de vous voir tous les jour sur fb,

  3. Un voyage ca se vit au fil des jours et des rencontres, et si ca veut dire dormir dans un lit de temps en temps ou profiter d’une voiture pour aller chez le veto et bien ainsi soit il! ON NE PEUT PAS REMONTER LA RIVIERE A CONTRE COURANT TROP LONGTEMPS SANS S’EPUISER…

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !