close
?
?

Oriane,  Marie -Lou et Thibault nous accompagnent pour la journée. Ce sont des étudiants en « cinéma ». La troupe grossit et la journée sera encore particulière.

Pas de routine dans ce voyage !!!

?
?

Partis vers 9h30, après avoir chargé les provisions apportées par Victorien, nous longeons le lac, survolés par le drone de Paul qui filme le départ.

A partir de Laubert, commence la galère : le GR est débalisé ! Aucune trace des pattes des la Bête sur les arbres. Je vous ai dit que parfois ce sont les chasseurs qui les effacent…

Pas de repère de GR non plus. Il arrive que les chemins soient débalisés parce que de nouveaux propriétaires ou des agriculteurs en ferment l’accès. Certains parce qu’ils n’ont pas plus envie de voir passer des quads près des troupeaux, d’autres pour des raisons diverses. Et comme c’est dimanche, les offices de tourisme sont fermés et pas moyen d’avoir d’explications!

?
?

On se perd, on se rallonge d’au moins 5km…en suivant les indications des gens du pays.

Il existe bien un autre GR mais il passe par la nationale…et avec la circulation du dimanche et la vitesse à laquelle roulent les automobilistes, il est inconcevable de le prendre avec Marius et Kali. Beaucoup trop stressant et dangereux !!!

?
?

Pour les besoins du documentaire, nous imaginons et tournons le scénario du départ de Céline et Kali,  dans un bois, au carrefour d’un chemin. Elle ne partira que demain en réalité, mais le lieu est beau et cinématographique et nous commençons à savoir « jouer » le jeu du tournage !

?
Comme au cinéma ?

Après des tours et détours, nous arrivons vers 19h à Chateauneuf de Randon, où nous avons réservé dans un camping municipal : excellent accueil !

Victorien et Paul nous rejoignent après avoir fait quelques images avec le drone qui termine sa course au dessus du camping.

Très belle soirée encore, « en famille », qui compense les journées comme aujourd’hui, un peu galères !!!

?
?

Un commentaire

  1. bonjour je voie quil y a quand meme des gens qui save encore accueillir !! comme vous dites sa remonte le moral caresses a Marius ce brave compagnon de route et a vous bon courage pour la suite

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !