close
?
?

Nous avions hier soir choisi de dormir dans un petit parc à proximité de la mairie.

Ce matin, arrive la secrétaire de mairie de Javols, qui jette un regard noir en voyant notre campement. Apparemment, elle n’ apprécie pas trop notre présence.

Vers 9h30, arrive le maire, pas très aimable non plus, qui nous reproche de ne pas avoir demandé l’autorisation, et nous explique qu’il nous aurait proposé un terrain de l’autre côté du village pour camper. La veille, les riverains, nous avaient expliqué que ce terrain était un ancien camping municipal, fermé, parce que trop souvent occupé par des gens du voyage…Donc, ici, on n’ aime pas bien les gens du voyage et notre équipage doit lui sembler suspect ! Les gens du village, eux, nous ont fait un bon accueil hier soir : ils sont venus nous voir, discuter, intéressés et curieux …Ce sont eux qui nous ont dit que sur ce petit carré près de la mairie, des cavaliers et des cyclistes s’étaient déjà posés pour une nuit. D’où notre décision de bivouaquer là. De toutes façons, la loi autorise à passer une nuit de bivouac dans un espace public ! Et nous ne nous sommes pas cachés… nous ne nous sommes pas installés de nuit, clandestinement, mais entourés de  riverains très sympathiques !

Sur le moment, l’histoire m’a un peu contrarié mais là où ça m’a vraiment énervé, c’est un peu plus tard, à  la mairie, ce matin. Il se trouve que la mairie met à disposition du public un ordinateur avec connexion internet. J’ai besoin de faire une transaction et je me rends en mairie pour l’utiliser. Le bureau du maire et de la secrétaire est à côté.  Ils ne me voient pas, mais je les entends parler…de nous !  « Et ils n’ont pas demandé l’autorisation…et on ne sait pas pas ce qu’ils font….et vous avez vu, ils ont une caméra..ils vous ont filmé ? vous allez passer à la postérité..et gna gna gna … » C’est  la secrétaire qui « remonte la viole » au maire. J’ai une envie folle de lui répondre mais je me contrôle. Je ronge mon frein et même les deux freins, pour ne pas leur dire ce que je pense de leur mentalité ! Je suis un peu remonté, et constate, pour la première fois depuis que je voyage, que même avec un âne adorable, le monde n’est pas toujours accueillant !!!

On se souviendra donc de ce beau village, aux habitants chaleureux mais avec un personnel municipal bien peu accueillant !!!! Et je reste poli !!!

?
?

Il a fait chaud tout le jour, et on l’a bien senti d’autant qu’on a pas mal grimpé. Sur le chemin, le GRP de la Margeride, nous ne rencontrons pas grand monde. Et puis, avec le film, les rencontres sont différentes : la caméra impose un autre regard. Certaines personnes l’évitent, sont méfiants. Je ne m’en plains pas. C’est formidable, cette expérience, mais c’est un autre contexte, un autre voyage que ceux que j’ai faits précédemment.

?
?

A 13h,  nous nous arrêtons au lac de Ganivet. Le lac est situé sur la commune de Ribennes et une petite partie sur la commune de Saint Gal.  Il se trouve à l’ouest du plateau du Palais du Roy, et il est alimenté par la Colagne tout comme le lac de Charpal, proche de là. C’est un très beau lieu, à 1140m. Nous mangeons un peu, une petite sieste, puis nous réalisons un interview de Céline et une longue interview de moi, pour les besoins du documentaire.

?
?

On revient dans le Gevaudan, nous retrouvons encore des forêts de résineux, dont certaines ont été coupées :  je ne sais pas si c’est pour l’utilisation du bois ou pour en faire des pâtures. Beaucoup ont disparu. On les devine aux troncs et aux souches  apparentes dans les prairies.

Ce soir, nous posons nos toiles à Rieutort-de-Randon, une petite commune de 750 habitants, dans une aire naturelle de camping…avec des douches !!!!!!

?
?

2 commentaires

  1. bonjour je voie que cette region n’est pas toujours tres ACCUEILLANTE !!! je pensait aller par la mais je constate que la france ce dégrade !!! de plus en plus
    triste pour notre pays je rencontre aussi des problemes dans le 79 et ce depuis 2003 !!! bon courage a vous et Marius je pense que lui vous donne du courage moi le mien aussi heureusement

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !