close
Marius Tour 2014 : du Jura au Vercors

Jour 31/ 600 km plus tard, à nous le Vercors !!

Samedi 13 septembre 


« Attention, chasse en cours ! Prudence… » 

A J-1 de l’ouverture officielle de la chasse, c’est par ce panneau que nous sommes accueillis sur les chemins de cette dernière étape de la Gtj. 


Une battue est en cours, gare aux balles perdues ! 
Une douzaine de chasseurs en gilet fluos quadrillent le secteur plus ou moins perchés dans des miradors, et on entend des dizaines de chiens aboyer dans leurs kennels avant d’être lâchés.


 Prudents, nous le serons, en contournant une partie de la zone de chasse, en direction de Contrevoz. 
Nous en rencontrons cependant plusieurs, sympathiques certes, mais Marius s’en méfie, il fait un blocage sur les gilets fluos … 
Ou les fusils non cassés ?!


 Nous passons finalement sans encombre mais non sans inquiétude. À Boissieu, nous ramenons ses cartes de randonnée à une amie cavalière qui nous les avaient prêtées pour préparer une éventuelle traversée de l’Ain. 
Étant absente, on les lui dépose dans la boîte aux lettres, mais on profite de son jardin pour y déjeuner. 



La journée est belle et chaude. 
Les points de vue sur les montagnes sont magnifiques, et (mais…) on sait que plus on s’en éloigne, plus on se rapproche de la fin.








 Le chemin longe des petits cours d’eau, des lacs (Chailloux et d’Armaille), des marais et des tourbières, qui témoignent de la présence d’un vaste glacier dans la région du Bas Bugey voilà plusieurs milliers d’années.





 Vers 17h nous arrivons à Arbinieu, village d’arrivée de la Gtj.
 Une grosse étape se termine … 4 semaines, quelques bonnes galères (le terrain, le balisage,..), mais surtout de belles rencontres, de superbes panoramas, 300€ de dons pour l’assoc et un Marius au top de sa forme qui nous surprend et nous fait rire tous les jours !!! 


Quelques minutes plus tard, Nico arrive avec son van.
 C’est un copain ânier installé à Lans en Vercors qui nous a proposé de nous transporter de l’Ain au Vercors. 
Avec sa femme Caro, ils ont monté « Auprès de mon âne »  il y a 12 ans (affilié à la FNAR), et louent leurs ânes bâtés pour des balades à la carte sur les hauts plateaux du Vercors, « la plus belle région de France » assurent ils ! 


La décapotable de Marius 

 Après un court moment d’hésitation, Marius monte dans le van comme un prince ! Grand luxe, la carriole n’étant pas bâchée, monsieur Marius voyage en décapotable, les oreilles au vent !!!


 On est rassurés car on peut le voir derrière nous.
 En traversant les villages et les villes (Voiron), Marius se fait remarquer et brait à tue tête.
 Aux feux rouges, c’est vraiment drôle de voir la tête des gens ! Deux heures plus tard, on le débarque dans un pré à la sortie du village de Lans, où il est logé avec un tout jeune ânon un peu foufou et un vieux papy pré-retraité.


 On se dirige ensuite vers la maison de Nico et Caro, où l’on passe une soirée très sympa.


 On a pu faire le point sur le tracé avec Nico, qui connaît le coin comme sa poche et nous donne des infos sur les sources d’eau où l’ on pourra se ravitailler sur les 5 jours que va durer notre traversée des hauts plateaux. 

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !