close
Marius Tour 2013

Jour 38 – Vendredi 24 Août – Souvenirs d’enfance…



Jean a lu notre aventure sur le blog durant la soirée et a vu le fameux passage à propos des douches.  Du coup, il se sent un peu gêné de ne pas m’avoir proposer d’en prendre une avant…
Après une bonne douche qui m’a fait du bien aux pieds, quelques discussions, un peu de politique, un peu d’écologie et un café, je lève le camp et démarre vers 9h15.

Pour arriver à Saint Agrève, j’ai 27 kilomètres à parcourir, donc il n’y a pas de temps à perdre !
Les 2-3 premiers kilomètres à cause de mes pieds devenus très douloureux, mais une fois le rythme pris, ça va mieux !

J’arrive à proximité de Saint Bonnet le Froid et d’un coup, énormément de souvenir d’enfance ressurgissent.  C’est là où j’allais en colonie de vacances quand j’étais petit !  J’essaye de me remémorer la ville… De mémoire, les bâtiments de la colo sont vieillots, du coup j’imagine le reste à l’image de ces lieux !
Tout en essayant de me remémorer ces moments de ma vie, j’entends chanter les cigales pour la première fois depuis le début de cette aventure, ce qui prouve bien que je suis dans le « sud » !

J’arrive à Saint Bonnet et tout ce que j’avais gardé en mémoire est erroné !  Je suis agréablement surpris !!!  Ce village est très mignon avec ses maisons en granit, il y a des fleurs et ça ma paraît être un bourg plein de vie…
En traversant Saint Bonnet, je tombe sur des petites mamies qui savent tout sur tout et me conseillent de ne pas laisser mon âne au soleil en prenant leur chien en exemple… C’est fou, le nombre de personnes diplômées en « âne » !

A la sortie du village, je récupère un peu de route et j’alterne entre goudron et sentiers.  On marche plutôt vite avec Marius !  Si on veut arriver dans les temps au Mont Gerbier de Jonc, nous n’avons plus une minute à perdre !  C’est décidé, il faut qu’on y arrive !!!

Lac de Devesset

Nous quittons la Haute Loire et sommes à présent en Ardèche.  On alterne entre bouts de route et de temps en temps, le GR traverse des sous bois. 
Il est midi, quand nous contournons Saint André en Vivarais et là, on tombe sur un champ bien vert qui fait un joli clin d’œil à Marius.  Je ne peux pas laisser passer une telle opportunité.  Une halte s’impose !  Marius lui, en profite pour s’en mettre plein la lampe !
Je suis en transit entre le parc naturel  régional du Pilat et celui des Monts d’Ardèche.

 Nous avançons toujours très bien avec Marius et en soirée, nous perdons un peu le GR et arrivons à Saint Agrève par la route.  Tout est fermé et il me faut de l’eau pour Marius.  Une dame m’indique une fontaine et là, il y a un « pestacle » pour enfants !  Marius a essayé de se faire discret et n’a pas perturbé le bon déroulement de cette animation.  J’essaye de me renseigner pour savoir où je peux me poser pour la nuit et une dame me dit qu’il y a un endroit sur les hauteurs de Saint Agrève qui pourrait faire.  Je me dirige à l’aide des indications données et histoire de bien corser la journée, on termine par une montée de « fou » pour arriver en haut du village !  Et là, rien d’intéressant pour Marius.  Nous contournons un mur et on arrive sur un endroit plus où moins clôturé et bien vert pour mon compagnon !  Je m’arrête là et me prépare à manger.  Ce soir,  je ne plante pas ma tente ….

Tags : ardècheGR7haute loireheureux qui comme mariusmarius tour 2013parc neturel régional du pilatSaint AgrèveSaint Bonnet le Froid

Un commentaire

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !