close
Marius Tour 2013

Jour 29 – Mercredi 14 Août – On s’caille à 1253 mètres …



Réveil humide ce matin !  Il y a eu beaucoup de rosée et j’ai eu froid !
Je vais prendre mon petit déjeuner à la station et là, je rencontre par hasard des gens avec lesquels j’ai des amis en commun.  Nous discutons un moment d’écologie.
La dame de l’auberge me propose de prendre une douche, mais je refuse sa proposition à contre cœur, car l’heure avance.  Il est déjà 10 heures et il faut absolument que je lève le camp !
La veille, j’avais repéré la direction dans laquelle je devais quitter la station, mais je ne parviens pas à trouver le bon chemin !  Le panneau indique trois directions, mais je ne sais pas laquelle prendre.  Dans le doute, je décide de partir par la route qui me fait faire un grand détour.
Après un moment de marche, je me rends compte que j’ai oublié mon chapeau !  Zut !!!




J’appelle la dame de l’auberge pour lui demander si elle peut éventuellement me le ramener.  Elle me dit qu’elle doit aller faire des courses et qu’elle peut me le ramener en passant !  Ouf !  Je suis sauvé, je n’ai pas besoin de faire demi tour.
Je poursuis ma route après avoir récupéré mon chapeau et arrive au col des Placiaux.  Là, je reprends le sentier et je me perds de nouveau.  Il y a une croix en pierre, mais sans aucune indication !


 
Je pensais être au col de la Croix des quatre Jambes, mais j’ai vite eu un doute…
 Je continue et comprends 
que je ne suis pas sur le bon chemin, une fois de plus !  Un tant soit peu agacé, je décide de reprendre la route et de descendre vers le Village de Saint Just en Bas.
Je descends sur un kilomètre et j’arrive au hameau des Egaux et passe devant une location d’ânes de randonnée Tis’Anes.
Me voyant arriver avec Marius, le propriétaire des lieux, entame la conversation et il me demande où je vais.  Il fait partie de la fédération Nationale des Ânes de Randonnée, qui est un de mes partenaire qui communique sur ma randonnée. Je lui explique ma situations et les énormes difficultés que je rencontre par rapport aux indications de chemins.  Il me propose que nous regardions cela de plus près et il me dit que les sentiers indiqués sur mon itinéraire, n’existent pas où plus !  Ce qui confirme bien ce que l’hôtesse de l’office de tourisme m’a dit hier !


Nous discutons un moment de la FNAR et il m’indique d’autres sentiers sur la carte et me conseille de rebrousser chemin .  Avant de repartir, il me fait un don de 5 euro pour l’association.  Un grand merci à lui !
Je fais donc mon demi tour et reviens sur mes pas sur un kilomètre, mais cette fois-ci dans le sens de la montée et me contente de suivre les indications qu’il m’a données.  
Je prends donc la piste qu’il m’a indiquée, qui est plutôt jolie et en descente, et c’est sans encombre que j’arrive à la nuit tombée à Sail sous Couzan, sans m’être trompé une seule fois !!!! 
En sortant de la forêt, j’ai une magnifique vue dégagée sur la plaine du Forez et plus loin, sur les monts du Lyonnais.
Il y avait longtemps que je ne m’étais pas perdu et ce, grâce aux conseils qui m’ont été donnés par le loueur d’ânes, car toujours pas la moindre indication visible !

 J’arrive au village par la montagne et vois un champ bien vert pour Marius, mais rien pour pouvoir l’attacher, alors je décide d’avancer.
Je trouve un autre champ rempli de trèfle et Marius l’a bien repéré aussi et commence à ce gaver de cette herbe très alléchante.  Je demande à une dame si je peux m’installer là et elle me le déconseille, car le propriétaire du terrain n’a pas la réputation d’être quelqu’un de bien commode !
Dans ces cas-là, mieux vaut s’abstenir !
Elle me conseille un terrain vague près de la mairie et c’est donc là que je plante ma tente pour la nuit !
Ce soir ce sera repas à l’eau ferrugineuse et gazeuse de Sail sous Couzan….














Tags : Col de la LogedonsHaut Forezheureux qui comme mariusmarius tour 2013monts du lyonnaisSail sous Couzansolidarité élisa

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !