close
Marius Tour 2013

Jour 6 – Lundi 22 Juillet – Sale temps pour les taons

Je me suis réveillé de bonne heure ce matin.  Il était 7h00.  Je n’ai pas très bien dormi cette nuit à cause des péripéties de la veille.  J’avais peur que Marius fasse encore des siennes, donc je dormais que d’un oeil !
Malone s’est réveillé doucement et j’ai fini de préparer son petit sac en attendant que mamie et son ami viennent le récupérer.
Pendant ce temps là, Gabie est passée nous faire un petit coucou pour savoir comment s’était passée notre nuit.  Elle nous propose gentiment d’aller boire un café chez elle et nous échangeons encore quelques mots, notamment sur les maisons d’éclusiers.  Elle m’explique que toutes les maisons ne sont pas les mêmes.  Elles sont toutes agencées différemment.
Ma mère est arrivée et il était temps pour Malone de boucler son bout de chemin….
Gros pincement au cœur de le voir partir, mais il faut être raisonnable !
Me voici donc seul en compagnie de Marius qui semblait vraiment apprécier mon petit bonhomme….
Je suis parti de Ravières à 11 heures et nous traversons le village et les restes de la fête foraine.  Les manèges étaient en cours de démontage.
Il fait très chaud aujourd’hui…  Les taons attaquent Marius, mais je m’occupe personnellement de leur cas !!! Ils ne savent pas à qui ils ont à faire !  Non mais !!!  Pas touche à mon Marius !
Petit changement de décor.  Les maisons d’éclusiers ne sont plus du même côté de la rive !
Le chemin de halage est aménagé en route et nous marchons de nouveau sur le goudron, qui dégage énormément de chaleur !
De l’autre côté du canal, je peux apercevoir sur certains tronçons le contre chemin.  Il n’est pas entretenu, donc il y a plus d’herbe.  Je l’aurais bien emprunté, mais de temps en temps, le chemin s’arrête et ça ne serait pas prudent. Je choisi l’option de rester sur le chemin de halage.
Après cette route goudronnée, j’ai repris un chemin de terre.  J’en profite pour me poser au pied d’un arbre et manger un petit bout sans trop trainer car l’orage gronde !

J’arrive à Périgny sur Armaçon et j’aperçois deux couples en train de manger devant chez eux.  Je traverse le pont et leur demande un peu d’eau.  Nous avons discuté un petit moment avant de reprendre notre chemin.

Je poursuis mon chemin jusqu’à Aisy sur Arnaçon.  Je m’aperçois que de l’autre côté, le chemin est devenu une route départementale ou circule une quantité de voitures.  Les gens me voient et envoient quelques coups de klaxon d’encouragement, ce qui fait chaud au cœur !  Parfois ils me lancent quelques messages…. « on vous a vu dans le journal ! « 

J’ai également vu 6 ou 7 bateaux loués par des Hollandais.  A chaque passage d’écluse, Marius joue la star et il est photographié sous toutes ses coutures !!!! En long, en large et en travers ….
J’arrive presque à Buffon et avant de passer le village, à environ 1 km, je passe devant la Grande Forge datant de 1768, c’est magnifique !  L’architecture est superbe !!! 

Grande Forge

Nous arrivons enfin à Monbard à 18h00.  Etape du jour.  Nous avons bien marché pour relier les 20 km qui relient Ravières à Montbard !

Je fais tout de même un petit détour par l’office du Tourisme, mais je trouve porte clause et décide de me poser à la Marina car il y a de la bonne herbe verte pour mon fidèle compagnon aux longues oreilles.  Un monsieur vient vers moi en me voyant arriver avec mon âne.  Il se présente, et me dit qu’il a fait Saint Jacques de Compostelle et il croyait que j’étais un pèlerin.  Il est mécanicien  sur un beau bateau hôtel/restaurant qui navigue sur le canal durant les 7 mois d’ouverture.   Ces bateaux sont la plupart du temps occupés par une clientèle assez aisée, notamment des américains et il arrive parfois que le bateau ne soit loué que pour deux personnes.  L’équipage a été vraiment formidable avec moi car ils m’ont apporté un sandwich et un délicieux dessert.  Je me suis régalé !  Merci beaucoup !!!  Et ils m’ont même proposé d’aller me doucher sur leur bateau, mais je n’ai pas voulu abuser de leur gentillesse.  D’autant plus qu’ils m’ont promis de faire un don à l’Association via paypal.
Après avoir discuté un bon moment avec eux, j’ai planté ma tente à la nuit tombée pour éviter de me faire remarquer…
Extinction des feux à 23h00…

Montbard – La Marina




Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !