close
Marius Tour 2013

Jour 2 – Jeudi 18 Juillet – Tonnerre… Tonnerre… l’Orage gronnnnde !!!

Nous avons passé une nuit assez agitée car Marius s’est mis à avoir le hoquet.  C’était assez impressionnant car ça raisonnait énormément, ce qui m’a beaucoup inquiété car il ne m’avait encore jamais fait ça jusqu’à présent.  J’ai passé un long moment à ses côtés en essayant de le rassurer en le caressant et en lui parlant, ce qui semblait assez bien fonctionner. Je me suis connecté sur internet à l’aide de mon téléphone pour faire une recherche sur le hoquet chez l’âne, mais je n’ai  rien trouvé de très intéressant.  Au cas où, j’ai regardé s’il y avait un vétérinaire sur Tonnerre…. sait-on jamais !  On pourrait peut-être en avoir besoin.  A force de caresses, il a fini par se calmer, puis le hoquet est revenu un moment après, mais moins fort qu’au début, puis ça s’est calmé de nouveau.  Je pense que Marius a été stressé par ce long voyage en van et qu’il essayait d’évacuer par le hoquet !
Ce matin j’ai tout de même appelé une amie de Trek’âne à Vallon Pont d’Arc pour lui demander si ses ânes avaient déjà eu ce genre de comportement, mais en vain…. Elle n’a jamais eu cela chez ses ânes.
Pendant ce temps, Malone dort comme un petit Ange et fini par se réveiller vers 9h00.
Malgré le grand nombre de caravanes qui sont installées sur l’aire des gens du voyage, nous ne voyons pas beaucoup de personnes… de temps en temps une tête qui se penche pour jeter un œil de loin, mais pas plus !
A 10h00 nous avons rendez-vous avec Damien le journaliste de France Bleu Auxerre qui nous accorde un interview.  Malone se prête bien à cet exercice et répond comme un chef aux questions de Damien !
Nous sommes prêts à prendre le chemin vers 11h30-11h45 et nous nous dirigeons vers l’office de tourisme de la ville.  Cet axe routier est très fréquenté et je reste vigilant afin que Marius ne fasse pas un écart.  Une fois notre but atteint, nous rencontrons une dame qui a fait la traversée du canal de bourgogne en vélo et qui peut nous donner un certain nombre de renseignements utiles pour la suite de notre périple, notamment en ce qui concerne l’état des chemins à emprunter, les bivouac possibles et tout autre renseignement dont nous pourrions avoir l’utilité.  C’est ainsi, qu’elle m’indique un itinéraire moins fréquenté, plus calme, mais plus long pour rejoindre le canal de Bourgogne.

Quelques photos de monuments s’imposent afin de vous faire partager les beaux paysages que nous découvrons et là je dégaine mon appareil photo et devinez quoi ?!  Oui, j’ai bien mon appareil, mais sans batterie !!!  Voila encore un oubli de part !  Promis la prochaine fois je dresse une liste avant de partir, parce que quand on n’a pas de tête, il vaut mieux avoir des jambes, mais là, même avec de bonnes jambes je ne peux pas retourner à la maison ! ! !  Pour le moment, mon téléphone portable fera bien l’affaire !  Les nouvelles technologies nous rendent bien service dans ces cas là.  Surfer sur le net, prise de vues, etc… etc…  Ok…ok…!!!  Je sais que certaines vont dire que les portables c’est bien, mais ils ne font pas encore la vaisselle !!! Certes !!!  
Quoi qu’il en soit, il va falloir que je solutionne ce problème assez rapidement !   
Après un bon café pour moi et un jus d’oranges pour Malone, nous nous arrêtons dans un parc pour manger.  A la grande joie de mon fils, les jeux d’enfants nous tendent les bras.  Nous ne pouvons pas résister et Malone joue un bon moment avant de prendre réellement le chemin qui nous attend pour rejoindre le canal de Bourgogne.
Il est 14h30 quand nous arrivons enfin à décoller de ce parc.

Le parc et les jeux

Malone marche près de moi, quant à Marius, je dois être attentif à ce qu’il fait, car la grande circulation n’est pas vraiment sa tasse de thé !
Nous arrivons enfin sur un chemin de halage !  Fini la grande circulation pour faire place au calme ! !
J’en profite pour installer Malone sur le dos de Marius qui se prête bien au jeu, comme s’il avait fait transporteur de petit Schtroumpf toute sa vie !!! 

Malone confortablement installé sur le dos de Marius

Nous traversons un premier canal et poursuivons notre chemin.  Une personne qui s’occupe du canal nous confirme que nous avons bien pris la bonne direction en nous indiquant par où passer.
Nous croisons beaucoup de vélos.  Les gens viennent passer un moment paisible au bord de l’eau.
Nous passons deux écluses et en profitons pour distribuer des cartes en expliquant aux gens le but de notre action.  

Maison d’éclusier

Nous récoltons notre premier don !  Une dame nous a donné la seule pièce qu’elle avait sur elle, mais ça fait déjà 2€ pour notre première journée de marche !  Et, comme tout le monde le sait, les petits ruisseaux font les grandes rivières !  Merci a elle !
Nous poursuivons notre chemin et arrivons enfin au Canal de Bourgogne !
Le camping n’est pas loin et nous y arrivons vers 16h30.  
Nous plantons donc notre tente pour la nuit et notre boucle d’aujourd’hui se résume à Tonnerre/Tonnerre !

Canal de Bourgogne

Un commentaire

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !