close
Chemin de Stevenson 2013

Un temps à ne pas mettre un âne dehors !!

-2 … Ce n’est pas le nombre de jours qui nous séparent de notre départ mais la température ce dimanche matin en Lozère, entre le Mont Finel et la montagne du Goulet ! Autant dire que ça caille sur le chemin de Stevenson !! Et malheureusement, le temps ne va pas vraiment s’arranger d’ici le départ ! Car si les températures remontent légèrement, la pluie n’a pas l’air de vouloir faire une pause : le week-end prochain, Météo-France annonce encore des averses et des températures qui dépassent péniblement les 10° … 
Autant dire que cette prochaine aventure s’annonce humide ! Comme l’an dernier d’ailleurs où j’avais passé trois nuits sous la tente à grelotter sous des températures négatives. Le brouillard et la pluie s’étaient également invités ! Mais bon… On se contentera du temps que le ciel voudra bien nous donner…

En attendant, avec ou sans le beau temps, le jour du départ approche… vendredi 3 mai au soir, nous serons quelque part dans la campagne du Puy en Velay pour une première nuit sous la tente, loin du confort de la maison mais la tête dans les étoiles (ou les nuages !), prêts pour 23 jours d’émerveillement… 
On a des fourmis dans les sabots ! L’appel du large sans doute. La découverte de nouveaux horizons et la joie des rencontres aussi…
Quant à nous, nous sommes presque parés… Au sens propre comme au figuré ! Il faut encore acheter les victuailles. En général, nous partons avec une douzaine de kilos de nourritures. Nous achèterons au fur et à mesure les produits frais. Reste aussi à vérifier les trousses de soin.

« Le soleil n’est jamais si beau qu’un jour où l’on se met en route » disait Jean Giono… Nous, nous n’avons jamais eu autant de fourmis dans les guiboles…

Un commentaire

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !