close

A un mois du départ pile-poil (ou presque), il reste encore beaucoup à préparer !

Bon, les dossiers de presse ont été envoyés aux médias régionaux et nationaux pour parler de notre action. Plus de 500 mails et déjà quelques touches ! Par ailleurs, comme je l’ai déjà dit, La Tribune de Montélimar est toujours partenaire du Marius Tour : elle donnera à l’issue de notre périple un euro par kilomètre parcouru !
A propos de partenaires, l’imprimeur qui réalisait les cartes depuis 3 ans, ne peut nous reproduire les flyers cette année (crise oblige …). Faute d’avoir pu trouver quelqu’un qui nous les imprimerait, j’en serais de ma poche !


En revanche, la société Varinard située à Vaison-la-Romaine (84) a accepté de nous imprimer les drapeaux que nous mettrons sur le bât des ânes et nos sacs à dos. Ca me fait penser que j’ai oublié de vous dire : cette année Marius sera accompagné de deux ânes. Ce ne sera pas Bandit et Saïga, mais les longues oreilles de Babette et Yohann, des amis âniers qui proposent des randonnées en âne dans les Ecrins (Lou Pa de Laz).  Ceux qui nous suivent depuis quelques années, en ont déjà entendu parler.

Le tracé est pratiquement bouclé, en tout cas les 275 premiers kilomètres !! Reste encore à définir le chemin de retour. Cela demande aussi quelques vérifications sur le terrain, histoire de ne pas avoir quelques mauvaises surprises en chemin… Je verrais ça dans une quinzaine de jours !

En ce qui concerne le matériel, il me faut encore faire le point, dresser l’inventaire de ce que l’on n’a pas oublié en route l’an denier !! Il me faut également vérifier l’état des sacoches et du bât dont les attaches avaient d’ailleurs lâché l’an dernier.
par ailleurs, comme je m’attends à un temps frais et humide en Auvergne et en Lozère, je vais prévoir de m’équiper en conséquence ! L‘an dernier, j’ai passé quelques nuits très froides sous la tente... Je me souviens même avoir grelotté au début de cette traversé des Cévennes.
Vêtements de pluie et pulls polaires seront donc de rigueur !!!

Un mois… Ce ne sera donc pas de trop pour boucler les préparatifs de ce prochain périple mais aussi pour commencer à préparer  l’aventure suivante : près de 800 km entre la Bourgogne et la Drôme en juillet et août… Toujours au profit de Solidarité Elisa !

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !