close
Marius dans les écrins 2012

3 août : Marius, l’âne dans le « van »

Nous revoilà sur la route ! Les derniers préparatifs, les premières foulées… En manipulant les sacoches et le bât de Marius, je retrouve les odeurs du voyage qui annonce le début d’une nouvelle aventure. Joëlle s’est occupée de préparer les sacoches en prenant soin de bien les équilibrer pour assurer le maintien du bât sur le dos de Marius. Cette année nous avons dû faire plus attention à ce que nous emportions puisque pour cette étape nous ne partons accompagnés que d’un âne. Nous portons également chacun un sac à dos de respectivement 11 et 15 kg, et, nouveauté pour cette randonnée : sur chacun d’eux est fixé 1 drapeau qui présente notre projet. Un troisième drapeau se trouve sur le dos de Marius!

Départ tranquille de la maison à 18 heures, direction Rousset-les-Vignes 2 km plus loin. A peine partis, je reçois un appel : le 4×4 prévu pour transporter Marius est en panne… Pas de problème, que des solutions : nos amis de Venterol (Camp’anes) nous ont prêtés un van qui nous permettra de nous rendre à Montélimar (merci à eux !). De là nous utiliserons un autre van jusqu’à Briançon.

A l’approche du village, nous avons été accueillis par 2 enfants, Victor et Pierre, qui nous ont accompagnés en menant Marius à la longe sur quelques centaines de mètres jusqu’à la place du village.

Puis premières rencontres : nous retrouvons les habitants venus partager un verre avant le départ sur la place du village.

 J’ai notamment été touché de la présence de Noëlle et de son mari qui ont fait la route depuis Pontet pour venir partager ce moment avec nous. Je les avais rencontré lors de ma première ascension du Ventoux en 2008 alors que je cherchais mon chemin et ils s’étaient arrêtés pour m’aider. Je ne les avais pas revu depuis et je les remercie encore de leur présence!

Nous sommes maintenant en route avec quelques heures de retard sur notre planning mais les impondérables font aussi partie de l’aventure! Ça aura été l’occasion pour Marius de prendre l’autoroute pour la première fois! Ça lui aura également demandé de monter 2 fois dans un van  (et c’est loin d’être ce qu’il préfère ;). Après quelques négociations et astuces, j’ai pu le faire monter sans soucis et nous sommes maintenant en route.

Tout va bien, arrivée prévue dans la nuit à Briançon!

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !