close
Chemin de Stevenson 2012

Marcher au pas de l’âne… ou l’éloge de la lenteur

« Les journées à marcher lentement sont très longues : elles font vivre plus longtemps, parce qu’on a laissé respirer, s’approfondir chaque heure, chaque minute, chaque seconde, au lieu de les remplir en forçant les jointures » écrit Frédéric Gros pour qui « La lenteur, c’est de coller parfaitement au temps, à ce point que les secondes s’égrènent, font du goutte-à-goutte comme une petite pluie sur la pierre. Cet étirement du temps approfondit l’espace. C’est un des secrets de la marche : une approche lente des paysages qui les rend progressivement familiers ».

 Dans notre monde où les trains vont de plus en plus vite pour rapprocher les villes et ses habitants qui ne se parlent plus, préférant leur univers, leur aquarium connecté sur une planète virtuelle, c’est sur les sentiers que l’on part faire une pause. On quitte bientôt et pour quelques semaines, les frontières d’une société régie par le rendement et la performance, on part retrouver un certain équilibre, une certaine sérénité que l’on ne trouve que sur les sentiers, loin du bruit des villes, du brouhaha d’une civilisation pressée et pour laquelle la lenteur est devenue un luxe. 
Quel bonheur de quitter la voie rapide pour les chemins de traverse au rythme du pas de l’âne. Un rythme aussi lent que les paysages qui défilent devant nos yeux de vagabonds. Guidés par l’émerveillement que nous procurent les décors magnifiques de nos itinéraires Bis, nous tentons ainsi de retenir un peu de cette vie que nous voyons passer entre nos doigts à chaque foulée. « Le paysage est un paquet de saveurs, de couleurs, d’odeurs, où le corps s’infuse ».

Voyager à pied c’est aussi retrouver cette sensation de liberté palpable sur ces chemins où le temps semble s’être définitivement arrêté. Seuls, je crois, ceux qui ont erré de longues semaines loin de la rumeur du monde matérialiste et de la société de consommation, connaissent l’ivresse de cette liberté. Loin du confort… juste avec l’essentiel.

3 commentaires

  1. les derniers préparatifs, les derniers coups de téléphone intenmpestifs, les derniers mails à pas d’heure bon départ bon voyage

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !