close
Chemin de Stevenson 2012

Dernier jour/ Retour au bercail

Après les 35 km d’hier (et oui ce fut l’étape la plus longue), je démonte mon dernier bivouac.
Pas très agréable de dormir en ville. J’entends des voitures près de la tente …

De toutes façons, c’est la partie la plus désagréable du chemin : le retour par des coins où il n’y a rien à découvrir et avec des paysages mi-urbains partout.
Je décolle donc vers 8H30 direction Solérieux. Mon ami François vient m’accompagner sur quelques kilomètres et à Baume de Transit, c’est Joëlle qui me rejoint. Traversée un peu dure à gérer car c’est le jour de la fameuse Foire de Baume et il y a du monde !!!

Nous nous arrêtons pour manger un peu après le village et reprenons en longeant les chemins de traverses jusqu’à Richerenches. Ce sont des chemins goudronnés. Il fait très chaud. Je suis fatigué comme toujours le dernier jour quand il n’y a plus d’enjeu et que le corps se relâche.

Du coup le trajet paraît interminable. Heureusement Joëlle est là, et c’est plus gai !
Après Richerenches, nous prenons le chemin de l’Houle. Petite halte du côté de chez Fert où l’on retrouve Maria et Monique qui nous apporte de l’eau fraîche. Maria poursuit le chemin avec nous.
Nous prenons le chemin des Estimeurs…goudrons et voitures…un chemin de graviers et goudron jusqu’à St Pantaléon et tout doucement, nous arrivons tous les trois, Joëlle, Maria et moi à la maison à Rousset vers 20H.

Là Marius retrouve son parc, Bandit et une nouvelle pensionnaire : « Saïga »… dont je vous parlerai plus longuement bientôt …
Et moi mes pénates …et une grosse fatigue !!!!

 

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !