close
Chemin de Stevenson 2012

Penchés sur les cartes, on imagine déjà les paysages…

« L’une des vertus du bon voyageur est de ne rien attendre du chemin qu’il emprunte. A chaque pas, il cueille les émotions, il se gorge de nouveautés… » Sylvain Tesson 

Si pour le chemin de Stevenson, le sentier est tracé grâce notamment à l’association « Sur le chemin de Robert Louis Stevenson ! », pour le retour, en revanche, il faut dessiner le parcours entre le Gard, l’Ardèche et la Drôme. Et autant dire que ce n’est pas simple car tous les chemins ne sont pas praticables avec des ânes bâtés. 


Pour la partie Gardoise, nous avons fait appel au comité départemental du tourisme (CDT) qui est, d’ailleurs, plutôt bien organisé et surtout efficace. Il a suffit d’un coup de fil… Les « randos guides » reçus par courrier, se sont avérés très bien faits et fort utiles pour déterminer les chemins sur lesquels nous allions passer pour rentrer !

Côté Ardèche, c’est un peu plus compliqué ! D’abord, le comité départemental du tourisme équestre,  pourtant indiqué sur le site internet du comité départemental du tourisme, n’existe plus ! Après quelques tergiversations téléphoniques, une employée du CDT m’a finalement conseillé de contacter le président d’une association de « loisirs nature ». Celui-ci après m’avoir répondu qu’il ne pouvait rien faire pour moi, m’a dirigé vers un centre équestre dont le responsable avait été, dans une autre vie, président du CDTE d’Ardèche. Mais lui aussi ne pouvait me renseigner et m’a dirigé vers le dernier président en date de l’association. Et  celui-ci m’a gentiment invité à contacter le service « Routes » du conseil général d’Ardèche à qui, me dit-il, « il a remis les cartes ». Sauf que dans cette grande maison du Département, je me suis fait… comment dire… balader de services en services!! Des Routes où l’on m’a expliqué qu’il y avait trois « divisions différentes », je suis passé au service « tourisme », puis à « l’environnement » et enfin aux « sports et loisirs de nature »… Là, son responsable m’a finalement répondu que nombre de sentiers n’étaient plus vraiment entretenus et que le conseil général travaillait actuellement sur de nouvelles cartes  ! Bon… Ben… autrement dit, je n’y compte pas trop !! Retour à la case départ !

Je suis donc revenu  à la bonne vielle méthode : se replonger dans les cartes IGN et aller à la rencontre d’âniers ou d’association de cavaliers pour leur demander conseil !
La méthode est un peu plus longue mais indispensable pour être certain de ne pas mettre en danger  nos compagnons de voyage. Depuis Alès, nous aurons près de 130 km à parcourir en six jours ! Nous passerons entre autres par Saint-André-de-Cruzière, Barjac, Orgnac l’Aven, Aiguère, Saint-Martin-d’Ardèche, Saint-Marcel-d’Ardèche, Bourg-Saint-Andéol, Saint-Paul-Trois-Châteaux, et Valréas.
A suivre…

Tags : comité départemental tourismeIGNparcourstracé

Un commentaire

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !