close
Traversée du Vercors 2009

Arrivée chaleureuse à Rousset

Debout à 6H, pour la dernière ligne droite ( enfin… pas tant que ça !).

Départ à 8 H …et oui, jusqu’au dernier jour, il faut ranger sacs et duvets, rebâter les ânes en équilibrant les sacoches…se débarbouiller…refaire le plein des gourdes… et justement, pendant qu’on refait le plein des gourdes, à proximité de la ferme, voilà que les chiens se remettent à aboyer violemment ! Un monsieur sort.
“Qu’est ce que vous foutez là?” lance-t-il joyeusement…
Accueil matinal aussi sympa que la veille. On ne s’attarde pas.

Aujourd’hui, nous comptons faire encore 18km de route et 6km de sentier.
Nous en faisons déjà quatre sur le goudron pour arriver à Vesc, en une heure, d’un bon pas.
Comme nous passons devant un camping, nous nous arrêtons pour prendre un solide petit déjeuner (après les restrictions de la veille, ça fait du bien !) et là, je m’aperçois que j’ai perdu mon chapeau ! Après les bâtons de marche, deux gourdes laissées sans doute au bord d’une fontaine, le premier GPS en miette et le portable de Joëlle oublié au tipi…on peut nous suivre à la trace !!!
La propriétaire du camping me propose gentiment de me ramener en voiture jusqu’à Crupies, ce que je fais, mais de chapeau…point !!! Tant pis, c’ est le dernier jour, je ferai sans…!

 Nous repartons vers 11H et passons la Paillette, Monjoux par la départementale.
Entre Monjoux et La Roche St Secret : 6 à 7 km de route pénible car la départementale est très fréquentée par des conducteurs qui nous doublent n’importe comment, en rasant les sacoches des ânes…Enfin, nous sommes à la Roche à 14h30 : le temps de déguster une petite glace et c’est reparti !

Au Pègue, M.Gigondan, le maire de Rousset, a amené ses petits enfants qui font la route avec nous jusqu’à Rousset. En chemin, d’autres enfants nous rejoignent.

C’est toujours un bonheur de faire les derniers kilomètres avec des enfants qui s’emparent des longes et ouvrent le chemin avec Marius et Bandit.

Arrivée joyeuse au village, où nous sommes accueillis, comme chaque fois, avec des sourires et des applaudissements. La joie de retrouver la famille et les amis nous fait oublier que c’est déjà fini, la belle aventure !!!

Sur la place du village, où l’épouse et les filles du maire ont généreusement préparé et installé des gâteaux et des boissons, nous attendent aussi Gabriel, Nadège et Laurent, ses parents ainsi qu’Emilien le petit frère. Il y a là les correspondants de La Tribune, ZAP FM qui a relayé l’info très souvent, et le maire de Valréas, Guy Morin et son épouse,Peggy, venus nous féliciter.

Aussitôt arrivés, on débâte Marius et Bandit, on pose nos sacs et on offre à nos compagnons de route de l’eau et deux gros sacs de foin…Faut bien qu’ils soient de la fête, eux aussi…et toujours les premiers servis !

On nous passe le micro…comme à chaque fois, on ne sait pas par quel bout commencer…tant de choses à dire, la fatigue, l’émotion…On rassemble les dons qui arrivent encore…et après avoir bien discuté, et remercié…on rentre à la maison, sans les sacs, tranquillement, accompagnés d’amis.
A la maison, ma mère, ma tante, et des amis ont préparé des grillades, des salades et nous finissons la journée joyeusement, entourés de nos proches, à raconter des anecdotes, à lever nos verres, un peu étourdis de reprendre contact avec nos pénates, la tête encore pleine de forêts, de sentiers, de paysages …

5 commentaires

  1. Ravie de revoir Marius, le petit âne courageux qui avait aidé Morgane à lutter contre la Mucoviscidose dans, cette nouvelle et belle aventure !
    Félicitations vous êtes super !!! Les photos sont magnifiques et vos actions très touchantes

    Maman de Tibo petit Muco de 5 ans

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons

En ce moment dans la Boutique de Marius, découvrez notre Pack Goodies "Fin de Voyage". Ignorer

Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !