close

Nous sommes repartis sur les sentiers assez tard ce matin, le temps pour nous de prendre un café, d’acheter de l’arnica à la pharmacie, et pour Marius de faire la star auprès des gens du village et des vacanciers curieux qui voulaient le caresser et le prendre en photo. Etant restés un jour de plus que prévu à Montbrun nous avions revus notre parcours et décidé pour le raccourcir de ne pas aller à Montauban-sur-Ouvèze et Le Poët en PercipSur les sentiers, très praticables par rapport à ceux que l’on a connus, les rencontres continuent de se succéder, notamment avec cette famille qui rentrait d’une balade de quinze jours avec un âne qu’ils avaient loué. Cela nous a donné l’occasion de discuter utilement avec sa propriétaire du bât de Marius que nous pensions à tort trop lourd.

Nous avons mangé à Savoillan, pris un café à l’auberge et fait la connaissance de Peer et Cécile, qui venaient de passer une semaine de vacances en Irlande en roulotte tirée par des chevaux. Nous avons repris la route par les sentiers au pied du Ventoux pour prendre de l’altitude au dessus de la vallée du Toulourenc.Nous sommes arrivés à la maison forestière de Brantes que nous avons supposé louée à la vue des affaires entreposées devant, et avons planté la tente à proximité. Effectivement vers 21h00 une famille du Pas de Calais est arrivée, et après nous avoir assuré que notre présence de ne la gênait pas, a entamé la conversation.

4 commentaires

  1. nous sommes la famille du Pas de Calais du jeudi soir !
    nous voudrions vous envoyer les photos de Marius mais comment faire!?
    Les enfants parlent encore de vous (et surtout ils se moquent de ma réaction de ce soir là !)
    bon courage dans vos entreprises
    Amitiés
    J, P, J, A

  2. coucou… eh oui je suis toujours là et heureuse de vous lire.
    Bientôt le retour et un repos mériter avec des souvenirs plain la tète (il faut oublier les mauvais et tous ceux qui sont passer a coté de votre belle aventure)COURAGE et dieu c’est que vous en avez.
    MERCI d’avoir partager votre aventure, MERCI et calin a MARIUS et bon vent a vous.
    A bietôt je l’espère.

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !