close


Hier, notre projet de dormir à la belle étoile est littéralement tombé à l’eau.

Alors que nous arrivions au col de La Vote, le tonnerre grondait derrière nous et le temps de nous dire qu’il allait falloir nous dépêcher de manger et d’enfiler nos imperméables que la colline avait disparu derrière un rideau de pluie. Nous avons pris le sentier et avec lui un violent orage de pluie, de vent et de grêle.
Aucun moyen de nous abriter, nous avons marché le plus vite possible, y compris Marius qui avait assez peur de la pluie et du vent. Le sentier n’était plus qu’un gros ruisseau et bien évidemment, 1/2h d’orage a suffit pour nous tremper comme des soupes de la tête aux chaussures et sabots!

Nous avons tout de même rejoint Montaulieu vers 20h où le Maire et son épouse nous attendaient pour nous proposer de nous héberger chez eux. Nous avons accepté avec plaisir, y compris Marius qui a eu pour lui tout seul un parc avec de l’herbe à foison sous les sabots!

Nos hôtes

Après une bonne douche, nous avons passé une très agréable soirée où notre intarissable Béné a partagé d’excellents souvenirs auvergnats…

Ce matin, nous sommes repartis vers 10h, le temps n’était plus “que” nuageux, mais nous avons décrété que ça allait le faire… Et ça l’a fait!

Les pilles et Aubres

 

Pourtant, rien n’était gagné, nous savions que nous devions traverser un gué entre Les Pilles et Aubres, dont le ruisseau, la Bordette, se jette dans l’Eygues, aussi violent à cause des derniers orages que celui que nous avons eu du mal à traverser la veille, mais moins large. J’étais déjà passé non loin de là l’an dernier, lors du Marius tour 2007.
Nous appréhendions la réaction de Marius, surtout Béné, et puis il nous a surpris en glissant et se retrouvant les 4 sabots aux 4 points cardinaux… Dans l’eau! Une fois dedans, nous l’avons relevé et encouragé à avancer, ce qu’il a fait.

Il l’a fait !!!

Il l’a fait!!! Un an après!!! Je savais que la confiance que j’ai en mon âne allait payer un jour, contrairement à ce que pensait Béné, qui me doit donc un restaurant! (Juste un repas, pas un établissement, encore que…Noooon!)


Nous avons continué tranquillement notre chemin en longeant l’Eygues jusqu’à Nyons que nous avons traversé, après nous être arrêtés au Café du Pont pour manger une bonne salade, laissé Marius faire sa star et avons repris l’ancienne voie ferrée empruntée au début de notre randonnée… La boucle est bel est bien bouclée.
Il était 18h45 quand nous sommes arrivés, après 12 jours et 200 km de marche.

Quelques chiffres et données techniques mais qui recèlent en fait bien plus que des performances physiques ou un parcours sur une carte.

Il nous faut pour le moment nous poser, puis nous reposer, je reprends quant à moi la route au mois d’août en principe, soit dans 2 mois, qui vont filer trop vite…

@bientôt!

12 commentaires

  1. Bon retour dans votre “Home sweet home”, Marius and Co !!

    J’espère que nous aurons encore le plaisir d’avoir des nouvelles de ce cher Marius d’ici la prochaine virée….

    et encore merci pour toutes ces jolies photos, qu’il est beau votre “pays” !!

    😉

  2. et bien la pluie et ce jusqu’au bout. Félicitation à toute l’équipe et notamment à Marius qui a pu cette année traverser cette rivière .Maintenant il te reste à te reposer avant la prochaine aventure. 200 klm ce n’est pas rien et se… dans les pires conditions climatiques. Mais en revange que de beaux paysages. Bisous à vous. Et encore un grand BRAVO pour toi.

  3. Une pensée pour vous qui avait du mérite bravo pour votre voyage malgré le temps ” chapeau bas “.
    Marius a vencue sa peur génial, avec le temps tout peu arrivée la preuve…
    Je vous embrasse bien fort
    @ bientôt
    Papillon

  4. Bernard : Tu vois Marius, la pluie la grêle et la neige, c’est comme la solitude au Mont Ventoux et la mucoviscidose. dans la vie, il y a parfois des choses qu’on ne choisit pas et qu’il faut pourtant assumer.

    Merci mille fois au nom de tous les patients atteints de mucoviscidose de ton courage, de ton exemple et de ta force vitale.

    Fais un bisou à BOUILLE et Béné.

    A bientôt pour d’autres aventures

  5. Félicitations, cher Marius, notre âne extraordinaire! Tu parles un très bon anglais aussi! Maintenant, cher Marius, tu doit écrire un livre au sujet de tes aventures et de ta vie!

  6. bravo pour cette aventure, pour le courage et la ténacité, Marius mérite aussi du repos avant un nouveau départ au mois d’aout..
    bisous Ta Tante.

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !