close
Et après?

Comme vous avez pu toutes et tous le constater, en ce moment, le mauvais temps n’épargne personne, je crois qu’on a tous eu l’orage cette nuit.

Nous en avons essuyé un ce matin également, c’est la raison pour laquelle nous n’avons quitté le camping du Mont Serein que vers 11h30, lorsqu’une accalmie et quelques rayons de soleil se sont enfin manifestés.Nous avons fait une grande boucle donc nous sommes un tantinet décalés de notre parcours initial sans le modifier et nous avons eu raison!

En effet, nous avons à un moment donné surplombé la vallée du Toulourenc.

Quoi de plus émouvant?

Et c’est là que nous avons une fois de plus compris que la nature, on ne la domine pas, c’est elle qui donne à celui qui sait la respecter. Pris par le spectacle à couper le souffle et la sérénité du lieu, Béné et moi avons été pris d’une émotion irrépressible.

Nous sommes ensuite redescendus, pour rejoindre Brantes où nous sommes ce soir.La journée n’a pas été difficile au sens technique et même très paisible puisque nous n’avons pour une fois rencontré aucune âme qui vive sur notre chemin.
Un des aspects d’une randonnée qui n’a rien de désagréable car autant il est riche de croiser des promeneurs ou des autochtones, autant nous avons apprécié cette journée sans avoir à parler et en profiter pour nous recentrer sur nous-mêmes, Béné et moi.Une ambiance propice à la méditation que nous avons vécu séparément elle et moi, très personnellement.
D’autant plus que le parcours n’est qu’en descente pure, même si mes chevilles ne trouvent pas ça forcément confortable.

Nous avons déjà parcouru 120 kms et la fatigue se fait sentir, peut-être nous relâchons-nous un peu désormais, surtout Marius grâce à qui nous avons maintenu un super bon rythme pour la phase d’ascension, qui n’était pas la plus facile.Nous sommes actuellement à la maison forestière de Brantes
Marius a accepté le box qu’on lui a proposé et va pouvoir se reposer et peut-être retrouver sa bonne humeur, ce matin, visiblement mal embouché, alors que Bénédicte est allée le chercher, il lui a pincé le bras. Parfois, on est pas du matin…

Béné a trouvé sur les chemins du tilleul et de la menthe fraîche et est en train de nous préparer une bonne infusion naturelle, rien de tel pour terminer une journée paisible.

Demain, nous gagnons Plaisians, puis Pierrelongue et Mollans-sur-Ouvèze, soit une bonne quinzaine de km.

Bonne nuit…

Tags : ânedromemariusmarius tour 2007randoVentouxvoyage

8 commentaires

  1. que de jolies, jolies, photos…cela donne envie de voyager. faudrait qu’il arrête de pleuvoir , ce serait beaucoup plus gai pour vous 4 …mais on ne fait malheureusement pas le temps. Bizzz

  2. Bravo, et merci pour cette aventure, elle donne envie et dieu sait que le climat capricieux n’est pas avec vous.
    Vous viendrez à bout des difficultés par la
    mise en jeu d’une subtilité développée d’une imagination
    diplomatique. Je suis sure que cela ne peut qu’amener optimisme et rayonnement avec une amplification des sentiments humains et recherches de vie
    collective même si cela ne plait pas à tout le monde. Allez, le chemin était sinueux mais le bout est glorieux, bises, annik.

  3. un petit mot, juste un murmure…

    De ces moments de ressourcement, gardez-en le meilleur…
    De ces moments de doutes, n’en retenez rien que le positif qui s’en suit…
    De ces moments de découragement, portez-les à bout de bras, le temps de pouvoir vous poser et recharger vos batteries avant de repartir sur le chemin de votre quête…
    Il n’est nulle pélerin qui ne doute de sa route, de son choix, de sa destinée….
    mais jamais n’abandonnez….. avancez envers et contre tout, battez-vous….
    Le plus dur est derrière, le meilleur…. à venir…
    et au bout cette route, de cette rando, de cette quête, c’est la vie qui vous sourit, qui vit en vous différente d’avant certes car on n’en revient jamais tout à fait “le” ou “la” même mais elle vous aura permis de grandir pour que vous puissiez avancer un peu plus loin sur votre chemin de pélerin….

    signé
    un fil tendu à 900 km de là…..

  4. Bonjour à vous
    Bonjour à toi Ben .
    C’est avec Hugo que je lis le blog de votre marche. Nous n’y sommes allés que ce mercredi : petits pincements au coeur car notre train train quotidien est bien loin :ici c’est l’école, les bacs qui approchent, la famille qui t’aime si fort et qui t’attend.On t’embrasse très fort en espérant que tu auras tant à nous apporter ! Que cette marche t’aide à nous rapprocher .
    Xavier

  5. Je vous ai rencontrés tous les quatre à Faucon, lors d’une pause gourmande de Marius. J’admire votre ténacité malgré une météo défavorable. Belle leçon de courage et d’espérance. Je me suis permis de parler de vous dans le journal de Faucon qui paraîtra à la fin de ce mois.
    Françoise

  6. courage et bonne continuation,
    ici, ce matin, le ciel est bleu, le soleil est au rendez-vous, je vous l’envoie de bon coeur . Bisous
    Tata et tonton

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons

En ce moment dans la Boutique de Marius, découvrez notre Pack Goodies "Fin de Voyage". Ignorer

Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !