close
Marius Tour 2008 - 2e ascension du Mont Ventoux

J4 : 24 mai : Quand le Ventoux est au bout de nos rêves…

La soirée a été l’une des plus belles, passée en compagnie de randonneurs et promeneurs voisins, de l’Isère et des Bouches du Rhône.
Mais la nuit a été un peu agitée pour Marius qui ne nous a pas trop vus. J’ai constaté ce matin que le stress provoqué par notre absence lui avait coupé l’appétit, l’herbe a ses pieds n’avait pas été touchée.

Nous sommes partis vers 11h et avons décidé de ne pas traverser Malaucène malgré la beauté et le charme de ce petit village provençal.

Nous avons emprunté le GR4 par la Combe de Comentige puis gravi le mont Piaud et avons traversé la forêt domaniale du Ventoux.

Des paysages magnifiques, hors du temps, où l’on sent que l’homme n’a pas réellement d’emprise, pour notre plus grand plaisir.Quand la vie s’accroche à des endroits improbables…

Puis, de la Combe de Brame-Fam au GR91, nous sommes arrivés sur la Combe Obscure.

Sentier étudié pour Marius.

Et là, le paysage et l’environnement ont complètement changé, nous nous serions crus à la préhistoire. Le sentier est très caillouteux, avec une pente sévère, et nous avons pu constater l’importance de bien bâter Marius, afin d’éviter les glissades et qu’il ne soit emporté par le poids de sa charge. Nous avons croisé quelques randonneurs s’essayant à l’escalade, c’est dire l’hostilité des lieux, sans leur ôter leur beauté sauvage.Étrange racloir…
Nous avons rejoint Bédouin par les sentiers équestres à 18h, après avoir super bien marché, grâce à notre duo à 4 pattes qui se tirent la bourre pour notre plus grand plaisir, ils nous font avancer à bon rythme. Nous avons fait quelques courses et nous sommes requinqués un peu avant de repartir, le but étant de nous rapprocher le plus possible du Géant de Provence. Et même si le temps a été plutôt clément depuis notre départ, il semble changer en soirée et le vent du Sud qui se lève promet de nous apporter la pluie. Nous avons donc dû trouver un endroit abrité pour passer la nuit.Le temps des secrets…
Marius s’intéresse au parcours…

Nous nous sommes enfin posés dans une clairière, non loin d’un hameau où une gentille dame nous a donnés de l’eau, avons planté la tente, Marius près de nous à l’abri du vent et Baya sous les arbres.Il est tout près…

En fermant les yeux, je me sens déjà au sommet du Mont Ventoux que nous comptons bien atteindre demain!

Bonne nuit!

Tags : ânedromemariusmarius tour 2007randoVentouxvoyage

Un commentaire

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons

En ce moment dans la Boutique de Marius, découvrez notre Pack Goodies "Fin de Voyage". Ignorer

Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !