close
Ascension 2007

Ascension du Ventoux… Revoir (presque tout) le parcours…

Dimanche matin, je me suis rendu au pied du Géant de Provence pour faire quelques repérages et rencontrer des habitués des chemins équestres du Ventoux. Direction donc Bédouin et les “Cavaliers de la Louvière” pour y glaner quelques conseils.

Après plusieurs minutes de discussions avec le propriétaire, celui-ci m’a conforté dans ma volonté d’arpenter cette montagne mythique.
Plusieurs parcours se sont dessinés au fil de la conversation. Une chose est sûre : il me faut préparer un “circuit Bis” en cas de mauvais temps. A près de 2000 mètres d’altitude, Marius n’appréciera certainement pas les fortes rafales de vent. “Le Mistral souffle très fort là-haut et c’est souvent intenable” nous a prévenu le cavalier. Aujourd’hui, je ne nous vois pas dormir au Mont-Serein par temps pourri!
Alors soit…
Le premier circuit que j’ai tracé au départ de bédouin est long de 23 km et nous conduirait au sommet directement. Le camping du Mont-Serein se trouve 10 km plus bas. Y dormir nous obligera à revenir sur nos pas le lendemain si nous voulons longer la crête. A moins que je ne décide de redescendre vers Brantes ou Mollans sur Ouvèze. Mais ce serait nous priver d’un panorama magnifique.
Plus court (20 km), le second circuit passe, lui, par le Chalet Reynard, sur la face sud, où nous pourrions éventuellement dormir en cas de mauvais temps. C’est toutefois encore à vérifier ! Mais préférer ce parcours ne nous permettra pas de dormir au Mont-Serein… Pour rejoindre le sommet, nous aurons encore près 6 km de marche.

Dilemme !!

Des choix restent à faire. Je dois encore réfléchir avant de décider du parcours définitif. Il n’en demeure pas moins que je dois en tracer deux… Au cas où…

6 commentaires

  1. Si j’étais Marius, je chercherais fissa le n° de la DDASS ou de SOS Baudets pour me plaindre !
    Halte aux cadences infernales !

  2. Sûr, pas gros Mistral, on n’avance pas : j’en ai fait l’expérience avec des enfants qui sont certes bien moins lourd qu’un âne …
    mais c’était tellement désagréable que nous avions passé la journée à l’intérieur au Mt Serein , dans un local qui appartient ( appartenait? ) à la FOL et qui serait peut-être aussi une possibilité d’hébergement..

    si ça t’interesse, je peux me renseigner.

    Voir le lever du soleil au sommet, ça vaut bien 6 km de plus…moi qui suis la pire des sportives, je n’ai pas regretté l’ascension de nuit pour ce spectacle là !
    bises à vous deux

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !