close
Marius Tour 2007

La terre est un pays formidable… Merci à tous !


Le retour est à chaque fois un moment difficile.

Période de flottement… entre deux eaux, entre deux mondes.

Car douze jours durant, nous nous sommes immergés dans nos pensées les plus profondes.

Chaque kilomètre était une plongée en apnée au plus profond de nous même. A la recherche de ce que l’on est, de ce l’on veut, de ce que l’ont veut être. Le Ventoux comme phare, sous la pluie, malgré les orages, poussés par les vents ou réchauffés par les rares rayons du soleil, nous avons avancé sur les sentiers gorgés d’eau. Mais la vie n’est-elle pas à l’image de ces randonnées : tantôt joyeuse, tantôt difficile, souvent pleine de surprises mais tellement belle à vivre. Et puis inexorablement, jour après jour, l’on doit avancer.

Nous avons donc gravi des cols, franchi des étapes mais au fond de nous, au delà de celui de cette ascension commune, nous avions un objectif différent, personnel, pas forcément partagé. Sentiers après chemins, collines après montagnes, plus on s’élevait géographiquement en altitude, plus on “descendait au fond de nous même”. La difficulté qui augmente nous pousse vers nos limites, nous ouvre sur d’autres horizons..; nous oblige à faire des choix, dont l’un décisif en raison du temps exécrable : « Est-ce qu’on va jusqu’au bout ? ».

Malgré la pluie, le vent, le froid, les grêlons et les difficultés, nous n’avons jamais reculé et avons été jusqu’au bout. Loin du temps qui court, au rythme du pas de l’âne, nous avons franchi le sommet du Vaucluse avant de prendre le chemin du retour, traversé des paysages magnifiques.

Chaque épreuve acceptée et vécue nous élève, chaque épreuve nous fait grandir, avancer.

Et puis, il a eu toutes nos rencontres. Chacune d’elles est une porte ouverte sur un nouvel horizon aussi ; à nous encore de choisir jusqu’où nous allons porter notre regard…. A nous de nous arrêter et de partager des bouts de vie.

Un grand merci à tous. Un grand merci pour votre accueil, votre générosité, pour nous avoir donné de l’eau, pour nous avoir offert le gîte et le couvert, pour tous ces instants partagés… Un grand merci pour tout, du fond du coeur.

A peine rentrés, la tête encore sur les sentiers de randonnées, il nous faut préparer le « Marius Tour 2008 ». En effet en août, nous reprendrons chaussures, bât et sac à dos pour un périple de 350 à 400 km. Marius marchera cette fois pour la petite Morgane atteinte de la Mucoviscidose. Au cours de ce nouveau périple, nous récolterons dons et promesses de dons qui seront reversés à l’association “Vaincre la Mucoviscidose“. Ils seront ensuite affectés à la recherche, aux soins ainsi qu’à l’amélioration de la qualité de vie des patients et de leur famille.

Nous partirons de Rousset-les-Vignes le 2 août au matin. Direction Dieulefit puis Bourdeaux, Saint Nazaire le Désert, La Motte Chalencon, Montbrun les Bains, Buis les Baronnies, … Retour prévu dimanche 24 août. Le tracé n’est pas encore tout à fait déterminé. Il le sera dans quelques jours.

Un commentaire

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !