close
Marius Tour 2007

Mercredi 22 Août – J19 : Bouchées Doubles !

Les propriétaire du camping de Montbrun

Ce matin, Marius s’est levé du sabot gauche et a estimé qu’il était grand temps de signifier son mécontentement envers Brigitte, dont il est très jaloux. Ainsi lui a-t-il écrasé sa chaussure, lui défaisant toutes ses coutures.
Randonner,c’est déjà pas fastoche, mais à cloche pied, c’est beaucoup plus compliqué!

Heureusement, en allant ramener sa voiture à Super Raymond, sa femme, Micheline, nous a dépanné et a prêté un pull et une bonne paire de chaussures de marche à Brigitte, qui finalement finira parfaitement équipée et non en touriste!

Raymond et sa femme Micheline venus caresser Marius

Le temps de saluer tous les campeurs, les fans de Marius et nos sympathiques hôtes et il était déjà 11h30 quand nous avons quitté Montbrun.

Une petite photo pour immortaliser le départ de Montbrun-les-Bains

Là, fini de rigoler, il nous fallait nous avancer le plus possible de Buis les Baronnies.

Nous avons entamé sur le goudron, terrain qui plaît plutôt bien à Marius, qui va finir par devenir citadin. Le trajet est plus long en kilomètres mais facile et plat, ce qui nous a permis d’avaler les kilomètres assez allègrement.Escapade dans le Vaucluse durant quelques dizaines de kilomètres

Nous avons dépassé Reilhanette et longé la vallée du Toulourenc pour arriver jusqu’à Brantes, à la limite entre la Drôme provençale et le Vaucluse, qui fait face au Géant de Provence, alias le Mont Ventoux.

Face au Ventoux, le petit village de Brantes… Accès en âne interdit !

C’est à Brantes que nous avons fait une pause déjeuner.
Marius, apparemment mécontent de son menu, est venu nous chiper notre pain dans le sac et semblait ne pas vouloir nous le rendre, d’après ses courses effrénées et les ruades dès que Brigitte tentait de l’approcher.
Petit chapardeur!

Nous autres, humains civilisés, avons profité de tous les fruits que Mère Nature nous offre, comme les figues, mûres, pommes et autre prunes trouvée ça et là le long des chemins.
Quelles belles plâtrées nous nous sommes mis!

Plaisians

Au détour d’un sentier que nous avions pris avant de nous arrêter, nous avons atteint Plaisians, sublime petit village au paysage unique et très pittoresque.

Nous avons poursuivi au pas de charge et sommes arrivés à 7 km de Buis les Baronnies. Là, nous avons trouvé une habitation dont le propriétaire nous a gentiment cédé une partie de son pré.

Nous allons donc passer la nuit sous la tente, nos affaires au sec, vues les prévisions météo pluvieuses de demain.

Quelle vue imprenable sur le Géant de Provence

D’ailleurs, qu’il pleuve ou qu’il vente, (manquerait plus qu’il neige), nous prendrons la route, nous avons prévu de parcourir 27 km jusqu’à Chateauneuf de Bordette, via Buis.

A demain!

3 commentaires

  1. Bonsoir….
    Et bien dis donc il t’en arrive des aventures ?? avec Marius !!
    Et tes photos sont d’une splendeurs …Wouawww
    Gros bisous à tous.

Laisser un commentaire

Simple Share Buttons
Vous ne voulez manquer aucune de nos publications ? Abonnez-vous en laissant votre mail ici :
Abonnez-vous !